Ta gueule numéro un

Publié le par arille

Un nouveau journal antitout vient de sortir, c’est Ta gueule. Il tape sur tout, ce qui est très distrayant. Du moins, jusqu’à ce qu’il tape sur quelque chose qui vous plaît à vous. C’est là que le système antitout trouve sa limite. Le slogan est assez mignon : « si vous n’achetez pas ce journal, la liberté de la presse se suicide ! Ta gueule, le journal qui n’aime rien ».

 

Taper sur Alain Minc ou Eric Besson est évidemment distrayant, comme de traiter les animateurs télé de nounouilles ou Fogiel de mollusque, ou de placer Balladur dans le top des mecs « sortis de l’histoire ». Lister les navets actuels ou à venir comme le mauvais livre de Beigbeder qui deviendra un mauvais film (l’amour dure trois ans) ou le film de Farrugia (l’amour c’est mieux à deux), ou le futur Batman… Par contre les arguments sont un peu courts. Dire que Facebook c’est comme un frigo, on ne peut pas être contre « parce que ça existe », cela ressemble à du pragmatisme à la mode Sarko. Alors Ta gueule numéro un, oui, mais numéro deux, pas sûr.

Publié dans culture et confiture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

willycat 01/08/2010 12:32


ça va pas durer très longtemps