Ronéo et Juliette

Publié le par arille

Mon médecin est un type sérieux et le vôtre aussi, j’en suis sûre. Les étudiants en médecine prennent leurs études très au sérieux mais aussi, dès leurs deuxième année d'études, leurs divertissements. Ils sont sérieux en tout.

 

Ainsi la deuxième année des études de médecine commence par trois semaines intenses. Voici une journée type. Dodo jusqu’à midi, voire deux heures. Réveil au hasard des bruits alentour suivi d’un brunch abreuvé au café fort. Crème de noisette au chocolat, tartines, jus de fruit. Déshabillage/jetage de fringues sales/douche/éventuellement rhabillage. Jetage d’œil au ronéo via Internet. Qu’est-ce que le ronéo ? Le ronéo est à l’étudiant de médecine de deuxième année ce que le PV de réunion est à l’homme d’affaire, un moyen d’absorber de l’information rapide et efficace. Pour cela l’étudiant n’a même pas besoin de sortir de chez lui, si toutefois il y est. Car il est peut-être chez un pote qui s’appelle Juliette, tout est possible.

 

Le temps passe vite quand on est à fond dans sa vie. Casse-tête du déguisement à confectionner de la soirée à thème du jour. Appel à quelques personnes douées d’idées pour se déguiser et qui savent où se trouvent les accessoires nécessaires à la réalisation du costume. Si les personnes en question veulent bien participer à la confection, l’étudiant est d’accord, car il est encore un peu patraque/fatigué/pas encore tout à fait réveillé/pas doué pour la couture.

 

Dernier détail : l'étudiant en médecine ne part pas sans son téléphone afin de prévenir sa maman quand il dort chez son pote Juliette. Moi ça m'inspire confiance, ces médecins qui consacrent autant de conscience professionnelle à leurs amusements. Demain, un reportage photos dans l'enfer de la deuxième année de médecine.  

Publié dans Education des parents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article