Pierre Roger, es-tu las ?

Publié le par arille

PR-valentin.JPG Pierre Roger a perdu une dent, il a été brûlé, il a voyagé dans l'océan indien, a visité deux fois Paris et il a fait le beau dans un restaurant norvégien. 

Il a voulu essayer toutes les montures, tous les cheveux, tous les ânes, toutes les peluches, toutes les baudruches. Pierre Roger, après toutes ces extravagances, pourquoi cette inquiétante discrétion ? La lassitude du touriste qui s'habitue à la beauté du paysage ? La fatigue d'un homme aussi jeune d'esprit que mûr ? L'horreur à découvrir l'époque ? La certitude de son extrême vulgarité ?

Par peur, fatigue ou froid, Pierre Roger vous déconseille de venir à sa prochaine passation du 23 février. Ou par principe de précaution. Pierre Roger déménage pour deux mois à Launaguet et rejoint Béatrice oeil de martien. Dieu seul sait à quels jeux se livreront ces deux-là. Il me reviendra le 23 avril, date à réserver d'avance pour une rencontre cosmique.

Publié dans PIERRE ROGER

Commenter cet article

jlf 18/02/2010 16:37


le carrelage est très beau, on dirait du VERMEER