La magouille

Publié le par arille

Pour faire suite à mon interrogation "Faut-il me virer ?" qui devait avoir sa réponse début décembre, je suis désolée de rompre le suspens plus tôt que prévu. C'est non, mais je n'y suis pour rien.

Car le risque de ne pas "passer"  c'est à dire de se retrouver en déficit en fin d'année est nul malgré "ma" distribution à la Robin des bois. Voici pourquoi : Sur la paie de décembre des quelques millions de fonkionnaires, le gouvernement a décidé de baisser la cotisation patronale de retraite qui passe de 60 à 40% environ. Calculons un peu. Pour un salaire de 1500€, elle est normalement de 900€. Elle sera de 600€ en décembre. Qu'est-ce que ça fait ? C'est d'abord de l'argent qui ne sera pas dépensé par l'état. Si on économise 300€ minimum par fonkionnaire, on économisera 300.000€ pour 1.000 fonkionnaires. Pour un million de fonkionnaires, 300 millions, etc...

On paraît faire des économies. Mais à qui l'état paie-t-il ces cotisations patronales de retraite ? A l'état. D'autre part, la distinction entre les cotisations salariales et patronales est artificielle. Si on baisse les cotisations patronales, n'est-ce pas comme si on baissait le salaire ? Le fonkionnaire ne s'apercevra de rien, rien ne sera enlevé à sa paie, pourtant, moins d'argent sera versé pour sa retraite.

Une sorte d'inventivité opportuniste s'est emparé des ministères. Des gens très intelligents calculent leurs effets de façon à récupérer de l'argent sans que cela ne se voie. Des pirates, des fantômes œuvrent en sous-main pour que les "chiffres" à court terme soient bons ou meilleurs. Mais rien ne s'améliore en réalité. Tout est magouille.

Commenter cet article

Iznogoud 24/11/2009 11:13


Comme dirait notre grand Mamamouchi en chef quand il a fumé la moquette: il faut lutter contre la religion du chiffre. Cela fait penser à Staline qui, en 1928 pendant la collectivisation forcée,
stigmatisait le vertige du succès !


un certain jlf 23/11/2009 18:50


Bernard Lawrence Madoff n'a rien inventé il a tout piqué à l'état français.C'est vrai pour les retraites, la sécu...et tout le reste.