Ma pauvre rue

Publié le par arille

Ma rue est en travaux depuis des années. La faute au métro. La faute aux tortues préhistoriques, la faute aux fouilles archéologiques. La faute au gaz. La faute à l’eau. La faute aux fibres optiques. La faute au téléphone. La faute à la hauteur des bouches d’eau. La faute au trottoir pas droit. La faute aux vacances. La faute aux priorités. La faute aux ordres pas donnés. La faute au goudron qui manque désespérément. La faute à la chaleur. La faute aux chiens qui se couchent en travers de la route. La faute au comité de quartier. La faute aux blondes qui passent. La faute aux rousses. La faute aux brunes. La faute aux vieilles. La faute aux cabas. La faute aux chats qui prennent la rue pour un couloir. La faute au facteur avec son vélo et ses sacs. La faute au voisin qui ne dit jamais bonjour. La faute aux fêtes. La faute aux mois trop courts. La faute aux années non bissextiles. La faute aux gosses de l’école. La faute aux confettis. La faute à la bière. La faute au beau temps. La faute aux poubelles. La faute à la supporter de rugby qui passe dans sa voiture pourrie en faisant joyeusement brailler son klaxon éraillé. La faute aux jours qui raccourcissent. La faute au fond de l’air frais. La faute aux livreurs de pizzas. La faute aux témoins de Jéhovah. La faute aux clôtures trouées. La faute aux panneaux tombés. La faute aux taggeurs. La faute à l’association des anciens. La faute aux cartables neufs. La faute aux fumeurs. La faute aux projets immobiliers. La faute à l’herbe qui pousse à travers le goudron.

Publié dans Propos engagés

Commenter cet article

arille 22/09/2009 06:57

Pas beau à voir !

Solita 21/09/2009 22:35

http://www.charliehebdo.fr/petition_hortefeux/

Yves Le Pestipon 15/09/2009 09:53

Ma rue aussi. Ma rue est solidaire de ta rue.