Les oreilles du métro

Publié le par arille

"Pour votre sécurité cette rame peut être écoutée" : c'est ce qu'on peut lire sur une petite pancarte du métro de Toulouse. Pour le rythme j'aurais préféré : "pour votre sécurité cette rame est écoutée" ou sinon, plus énigmatique : "Chut".

A côté les jeunes de la première L parlent sans avoir lu l'avertissement. Une fille en particulier qui enlève un bonnet géant et découvre une belle chevelure blonde. Elle interroge un camarade en chemise de bucheron et à l'air boudeur qui est assis sur un strapontin. Alors, tu trouves qu'ils font pitié les premières L ? Le garçon bougonne en hochant la tête. C'est sûr, il n'est pas convaincu mais il n'a pas l'air d'épouver de la pitié. Puis les jeunes détaillent leurs copains un par un. Et Untel ? Il est drôle d'habitude mais là il n'a pas ouvert la bouche ! Et tel autre ? ... Ils continuent ces inconscients, tout à fait ignorants qu'on les écoute et qu'on peut les écouter à volonté pour notre sécurité.

Publié dans conte

Commenter cet article