Limericks anti déprime

Publié le par arille

Une dame minuscule
Occupait ridicule
Des heures mes toilettes
Pour en sortir pauvrette
Une échelle il fallut sous son cul

A son regard je vis
Qu'il aimait trop la vie
Les femmes les petits oiseaux
Aussi je l'emmenai au zoo
Où je l'y laissai sans avis


Envoyez-moi les vôtres !

Publié dans culture et confiture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

arille 25/07/2008 09:02

J'adore ! On voit que tu vas la plage !

Elle pesait ses tomates
Qu'elle cuisinait avec des pâtes
Quand elle arriva à deux tonnes
Elle joua du trombonne
"C'est fou comme je m'épate!"

lemenhir 24/07/2008 20:08

Quel est donc ce drôle d'animal ?
je ne connais pas l'hippopotale, est-ce un mélange d'hippopotame et de crotale ?

Une belle plante en bikini
le portait magnifiquement même mini
sur la plage elle affolait les baigneurs
mais les laissait mijoter dans leur sueur
car elle n'appréciait pas leurs manies

arille 24/07/2008 00:16

Super ! Et encore :
Une fille des villes jouait aux Apaches
A cache-cache sans attache
Un hippopotale à la main
Elle promettait demain
A celui qui ne serait pas vache

lemenhir 21/07/2008 20:59

La belle Valentine
aime la verrine
avec son sourire
on évite le pire
pour moi elle est si caline

Contre la déprime
il faut des rimes
jouer avec les mots
pour éloigner les maux
et ainsi toucher la prime