Gli amori ancillari

Publié le par arille

Amalfi, pays de citrons, réfléchit sur son passé italien. Ses amours ancillaires ont donné d'étranges fruits. Des enfants nés d'unions interdites, les enfants des bonnes. Dans beaucoup de familles, on a adopté des "trouvatelli", des enfants trouvés. Beaucoup de ces enfants avaient comme nom de famille "Esposito", enfants exposés à l'adoption.

Puis les enfants trouvés ont eux-mêmes donné des enfants qui s'interrogent à présent sur les amours anciennes.

Publié dans vagabondage

Commenter cet article