Rire tout seul ?

Publié le par arille

Je devais manger avec un ami ce jour-là mais il ne venait pas. Comme j’étais installée, j’ai commandé. Et Comme je n’avais rien d’autre à faire, j’ai regardé le monsieur assis de profil en face de moi. Il riait tout seul. Il riait de quelque chose qui l’amusait, de l’ironie de la vie ou de sa chienne de vie. Il riait d’un jeu de mot qui lui traversait la tête, il riait comme un homme qui boit pour oublier, et pourtant il se souvenait Rire tout seul, c’est déjà rire en bonne compagnie. A le regarder rire tout seul, j’ai eu envie de rire, toute seule moi aussi. Et peut-être que ça a fait rire quelqu’un d’autre.

 

Je me suis souvenu de ma mère sur le point de divorcer. Elle avait organisé un repas et venait de se disputer avec mon père. Je suis allée la rejoindre dans la cuisine, la croyant triste. Mais elle hoquetait de rire toute seule contre la cuisinière. Elle articula en riant : « Il faut pas paniquer, il faut pas niquer ! » C’était pour elle d’une drôlerie totale. Et sans rien comprendre, je me suis mise à rire moi aussi sans pouvoir me contrôler.

Publié dans Femmes femmes femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article